Nathalie Novain©2017- Tous droits réservés

Déconstruire L'image

Usant de protocoles sophistiqués, Nathalie Novain, répertorie, classe, étudie les formes géométriques. Cônes, sphères, polyèdres, cylindres, pyramides et autres motifs dérivés des formes observables dans la nature alimentent un catalogue dans lequel elle puise pour concevoir ses sculptures. Aussi, ses agencements de type muséographiques, mêlant images et volumes, mettent en tension les différents états du processus qui conduisent de la forme naturelle à l’abstraction géométrique, puis à sa reproduction volumétrique, rendant ainsi visible ce qui se cache dans la matière, à savoir la structure qui lie ensemble les choses du monde. Sur la table du bureau de Lévi-Strauss se trouve toujours un pissenlit enfermé dans une bulle de verre. L’anthropologue voyait dans cette fleur le modèle de sa pensée structurale.
On trouve le même type d’intuition dans les œuvres de Nathalie Novain, lorsqu’elle extrait des formes géométriques essentielles et, à travers des représentations sensibles, donne à observer comment « de toute chose procède l’un et de l’un toute chose ».

Elise Vandewalle

Extrait du Texte paru dans l'édition qui accompagne l'exposition Des Irrégularités de surface curaté par Elise Vandewalle